Please allow Javascript execution on your browser.
Pour une expérience optimale veuillez autoriser l'exécution de Javascript sur votre navigateur.

Classic Cars stories

Le nouveau contrôle technique

Le nouveau contrôle technique automobile va entrer en vigueur en mai 2018

Cette ultime version est issue de la dernière directive européenne en la matière (directive de 2014 avec effet au plus tard sous quatre ans dans les pays de la Communauté).

 

Le nouveau contrôle affine la démarche d’évaluation de l’état du véhicule, allant au-delà du simple constat de défaillance avec une nouvelle échelle d’évaluation du niveau de gravité.

 

Un contrôle renforcé de 10 nouveaux points d’évaluation et d’une échelle d’évaluation à trois niveaux

Le contrôle sera renforcé, et passera en mai prochain de 123 à 133 points de contrôle, couvrant 606 défaillances potentielles à répertorier (contre 410 aujourd’hui) en matière de sécurité routière et d’environnement.

L’échelle d’évaluation classera ces défaillances en trois catégories : 139 défaillances mineures faisant l’objet d’un signalement sans obligation de réparation, 340 défaillances majeures appelant à un contrôle technique complémentaire dans un délai maximum de deux mois, et enfin 127 défaillances critiques signalant un danger considéré comme immédiat et impliquant une interdiction de circuler le soir même du contrôle après minuit.

 

L’objectif : encourager les actions préventives chez les usagers.

Une révision régulière d’un véhicule chez un professionnel permettra d’anticiper les éventuelles défaillances techniques et limitera les constats de défaillances lors du contrôle.

Les défaillances mineures décelées, bien que ne nécessitant pas de contre-visite, ont une valeur pédagogique pour signaler les actions à prévoir dans les prochains mois, et ainsi éviter au maximum d’éventuelles lourdes et coûteuses réparations à terme.

Le passage au contrôle technique permettra également d’interdire la circulation, dès le lendemain du contrôle, aux véhicules considérés comme dangereux pour la sécurité et l’environnement.

 

 

Les conclusions possibles suite à un contrôle technique et leurs implications

Dans les faits, l’application du nouveau contrôle technique sera effective dès mai prochain. Trois résultats seront possibles :

  • Contrôle technique favorable, en présence de défaillances mineures, ou bien en l’absence d’une quelconque défaillance, sans contre-visite nécessaire ;
  • Contrôle technique défavorable pour défaillance(s) majeure(s), avec obligation de réparation et contre-visite ultérieure sous deux mois ;
  • Contrôle technique défavorable pour défaillance(s) critique(s), interdisant la circulation du véhicule le jour même après minuit, avec obligation de réparation et contre-visite ultérieure sous deux mois ; si le propriétaire continue de rouler avec ce véhicule passé ce délai, il s’exposera à une amende de 135€ ;

La mesure d’immobilisation des véhicules présentant un danger immédiat est déjà en vigueur pour les poids-lourds.

 

Exemples de défaillances critiques

Plaquettes ou disques de frein excessivement usés ou mal montés, corrosion excessive ou déformation impactante du châssis, tout élément pouvant affecter la visibilité du conducteur comme des impacts conséquents dans le pare-brise...autant d’éléments jugés trop dangereux par les autorités pour maintenir l’autorisation de circulation d’un véhicule.

 

Infographie Securitest : les principales défaillances critiques relevées par le nouveau contrôle technique

Les véhicules de collection

Les véhicules munis d’une carte grise de collection et immatriculés avant 1960 n'auront plus à passer de contrôle technique.

Pour les autres véhicules, la nouvelle norme s’applique.

 

Durée de validité du contrôle dans le cadre d’une cession

La cession d’un véhicule implique le passage en contrôle technique dans les six mois précédent le jour de cession du véhicule.

Le coût

Aujourd’hui, un contrôle technique coûte en moyenne 65€ TTC.

Le contrôle technique devrait être plus long à partir de mai prochain, du fait de l’augmentation du nombre de points de contrôle (+8%), ce qui pourrait engendrer une hausse des prix pratiqués par les professionnels du secteur.

 

 

Un contrôle technique à passer avant mai : pensez à prendre rendez-vous dès à présent

La hausse du nombre de points de contrôle et la perspective d’une hausse des prix ont conduit de nombreux automobilistes à avancer de quelques mois leur passage au contrôle technique.

Aussi, si vous devez prévoir un contrôle technique pour votre véhicule dans les prochaines semaines, anticipez votre démarche car les centres de contrôle technique risquent d’être à flux tendu d’ici mai !


Article rédigé par Brittany Classic Cars le 16 Mar. 2018


Collection(s) en relation avec l'article

A découvrir - nouveautés



Laisser un commentaire


Visiter ce site web implique l'acceptation de l'utilisation des cookies [En savoir plus]